Aux frontières orientales de l’Europe : migrations et mutations dans les espaces postcommunistes. Réalités et représentations

Aux frontières orientales de l’Europe : migrations et mutations dans les espaces postcommunistes. Réalités et représentations /The eastern borders of Europe: migration and change in post-Communist regions: Realities and representations

Colloque international
Paris, 9 et 10 décembre 2011
Université Paris Diderot-Paris 7

Ouvert à tous. Inscription gratuite mais obligatoire. Contact : webmaster.laboratoireict@gmail.com

Le colloque organisé les 9 et 10 décembre 2011 par l’équipe pluridisciplinaire constituée à l’Université Paris-Diderot pour l’étude des mutations et des migrations aux frontières orientales de l’Europe dans les espaces post-communistes propose d’examiner cette question très actuelle dans une perspective large. Dans un premier temps sera abordée l’étude historique et géopolitique des frontières orientales de l’Europe dans la longue durée ; dans un second temps, les intervenants se pencheront sur les mutations économiques et sociales dans le monde communiste et post-communiste ; dans un troisième temps, les travaux tourneront autour de la question migratoire comme baromètre de l’état d’une société en situation de transition, à travers des exemples pris tant au sein de la CEI que dans les Etats orientaux de l’Union Européenne.

Vendredi 9 décembre 2011 : Hôtel de ville de Paris – l’accès à la salle sera fléché
Entrée par le 5, rue de Lobau 75004 Paris (métro Hôtel de ville)
Se munir obligatoirement d’une pièce d’identité
8h30 : Accueil des participants
9h : Allocution par Frédéric Ogée, Vice-Président Relations Internationales de l’Université Paris Diderot
9h10 : Introduction par Marie-Pierre Rey (Professeur d’Histoire Contemporaine, Université Paris 1)
9h30 : Première séance « Les frontières orientales de l’Europe : perceptions et géopolitique dans la longue durée ».
Présidente : Marie-Pierre Rey (Université Paris 1)
9h30-9h50 : Marie-Louise Pelus-Kaplan (Université Paris Diderot, ICT) : La question des limites entre Europe et Asie, de l’Antiquité à Pierre le Grand
9h50-10h10 : Daniel Tollet (Université Paris IV, IRER) : Les frontières religieuses à l’est de l’Europe et leurs implications politiques. L’exemple de l’Ukraine comme zone frontière.
10h10-10h30 : Tomasz Schramm (Université Adam Mickiewicz, Poznan) : Les questions de frontières à l’est de l’Europe dans les conflits internationaux du XXe siècle.
10h30-10h45 : pause café
10h45-11h05 : Wanda Dressler (LADYSS/CNRS) : Les objectifs de la politique européenne de voisinage en Ukraine
11h05-11h25 : Liliane Crips (Université Paris Diderot, ICT) : Les objectifs de la politique européenne de voisinage en Azerbaïdjan
11h25-12h30 : Discussion
12h30-14h00 : Pause déjeuner
14h : Deuxième séance « Mutations économiques et sociales dans le monde communiste et postcommuniste »
Présidente : Sophie Coeuré (Université Paris Diderot, ICT)
14h-14h20 : Larissa Zakharova (CERCEC, EHESS/CNRS) : Transferts techniques et mutations sociales en URSS au cours du XXe siècle
14h20-14h50 : Bernard Chavance et Petia Koleva (Université Paris Diderot, LADYSS) : La diversité des capitalismes dans l’Europe élargie
14h50-15h10 : Eric Magnin (Université Paris Diderot, LADYSS) : La transformation postsocialiste et l’évolution de la pensée économique
15h10-15h40 : Nicolay Nenovsky (Université de Sofia), et Assen Slim (INALCO) : L’Europe élargie face à la crise économique
15h40-16h : Baiba Savrina (Université de Riga) : Les évolutions du marché du travail dans les Etats baltes
16h-16h30 : Pause café
16h30-17h30 : Discussion
« Aux frontières orientales de l’Europe : migrations
et mutations dans les espaces postcommunistes.
Réalités et représentations »
Colloque international
Paris, 9 et 10 décembre 2011
Université Paris Diderot-Paris 7
Samedi 10 décembre 2011 : Université Paris Diderot, UFR GHSS Amphi 46 (rez-de-dalle)
Site « Montréal » : 59, Rue Nationale, Paris 13ème (métro Olympiades)
9h30 : Troisième séance « La question migratoire comme baromètre de l’état d’une société en situation de transition ».
Présidente : Maryse Tripier (Université Paris Diderot, URMIS)
9h30-9h50 : Martine Hovanessian (CNRS/URMIS) : Migrations définitives, circulations migratoires et déplacements de population dans un contexte de transition politique prolongé (Caucase Sud). Le cas de l’Arménie
9h50-10h10 : Levon F. Abrahamian (Académie des Sciences d’Erevan) : From « guards » to Ward authorities. Organizing social space in Yerevan (late 1950s to nowadays)
10h10-10h30: Tamara Galkina (Académie des Sciences de Russie, Moscou) : Les migrations dans les Etats de la CEI
10h30-11h : pause café
11h-11h20 : Swanie Potot (Université de Nice, URMIS) : Réseaux transnationaux et main d’oeuvre agricole. Quand la France recrute en Pologne
11h20-11h40 : Anne de Tinguy (INALCO) : La Russie dans les mouvements migratoires
11h40-12h40 : Discussion
12h40-14h : Pause déjeuner
14h : Quatrième séance « La question migratoire comme baromètre de l’état d’une société en situation de transition » (suite).
Présidente : Catherine Quiminal (Université Paris Diderot,URMIS)
14h-14h20 : Anna Krasteva (Nouvelle Université bulgare, Sofia) : Les circulations migratoires dans les Balkans
14h20-14h40: Oana Stoleriu (Université AI.I. Cuza, de Iasi) : Visions of Europe at the European Union eastern border. Focus on Moldavian migration to Romania.
14h40-15h: Anahide Ter Minassian (Université Paris 1) : Fronts et frontières: Arménie et Karabagh
15h-15h20: Ilgar Mammadov (Réseau d’Instituts Politiques, Bakou) : The conflict between Armenia and Azerbaijan: looking 20 years back and 10 years forward
15h20-16h: Pause café
16h-17h: Discussion
17h-18h: Conclusions par Liliane Crips et Martine Hovanessian

Author: admin

Share This Post On

Submit a Comment

L'indirizzo email non verrà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *