Cousu de fil rouge

Cousu de fil rouge. Voyages des intellectuels français en Union soviétique – 150 documents inédits des Archives russes

Sophie Coeuré, Rachel Mazuy

En 1936 paraît à Paris le Retour d’URSS d’André Gide. La controverse retentissante déclenchée par l’ouvrage fait émerger l’une des énigmes de la vie politique et culturelle française au xxe siècle : la mode des voyages en Union soviétique. Des années 1920 aux années 1980, cédant pour la plupart à la fascination pour la révolution d’Octobre, souhaitant pour d’autres prouver l’échec des Soviets, écrivains, journalistes, artistes mais aussi architectes, instituteurs ou étudiants font le « pèlerinage à Moscou ». Henri Barbusse, Romain Rolland, André Malraux, Louis Aragon, André Gide, Jean Renoir, Jean Effel… contribuent à bâtir un mythe politique et littéraire. Vingt ans après la disparition de l’URSS, les archives parlent et permettent d’entrer enfin au coeur de la fabrication de l’utopie communiste. Comment l’administration et les dirigeants soviétiques préparaient-ils les voyages ? Comment fonctionnait le fameux « Intourist » ? Comment les voyageurs étaient-ils accueillis, guidés, incités à écrire au retour un récit le plus favorable possible ? Quel fut le destin, parfois tragique, de leurs accompagnateurs ? Des rapports des interprètes aux menus des dîners officiels, des instructions des ambassadeurs aux souhaits des visiteurs, ces documents inédits permettent de mieux comprendre les logiques et les ambiguïtés de l’engagement des intellectuels face au modèle soviétique et au communisme.

Sophie Coeuré est professeur d’histoire contemporaine à l’Université Paris 7 Denis Diderot. Elle a notamment publié La mémoire spoliée. Les archives des Français butin de guerre nazi et soviétique (2007). Rachel Mazuy est historienne, auteur de Croire plutôt que voir. Voyages français en Russie soviétique. Les traductrices, Galina Kuznetsova et Elena Aniskina, sont archivistes aux Archives d’État de la Fédération de Russie (GARF).

CNRS Editions

Author: admin

Share This Post On

Submit a Comment

L'indirizzo email non verrà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *